Le chemin de la sagesse : le SEO White Hat

Le White Hat SEO consiste à optimiser le site sans utiliser d’artifices. Le contenu est la priorité, tandis qu’on essaie de le rendre le plus visible dans les moteurs de recherche. Il s’agit plus d’une stratégie à long terme : du bon contenu obtiendra toujours, tôt ou tard, de nombreux liens et, donc, un bon classement. Google suggère de ne pas penser aux moteurs de recherche mais d’abord aux utilisateurs, ce que font les référenceurs White Hat, ils veulent produire du contenu de qualité, apportant une valeur ajoutée à leur site, permettant aux internautes qualifiés d’avoir accès à un contenu qu’ils recherchaient.

 

Une solution longue mais pérenne 

Ces pratiques sont totalement en accord avec les recommandations officielles de Google, le leader de la recherche sur internet. Ces dernières visent à offrir aux internautes un web de qualité et des résultats pertinents. Ici par de sur-optimisation ou de création artificielle de backlinks. Seulement des optimisations « propres ». On améliore les performances du site, on met en place une architecture cohérente, une interface utilisateur efficace. On crée aussi du contenu et on met à jour régulièrement son site, avec toujours comme objectif final d’apporter de la valeur à ses visiteurs.

Techniquement, le SEO White Hat va créer une réputation durable pour un nom de domaine. Aucun risque que le site soit pénalisé par une future mise à jour des algorithmes de Google. Le référenceur doit simplement s’adapter aux évolutions de son milieu. A long terme, c’est évidemment la pratique à privilégier. Ce sera un travail plus minutieux pour le référenceur, mais qui sera toujours récompensé.

 

Des techniques à respecter à tout prix !

La pratique du White Hat SEO passe donc par :

  • L’optimisation ON-PAGE : Le terme de SEO on-page désigne la partie d’optimisation du référencement naturel qui correspond à l’optimisation des contenus présents sur les pages que l’on souhaite positionner favorablement. Le SEO on-page est donc complémentaire du SEO off-page. Il vise à optimiser les contenus visibles, les contenus invisibles et les contenus cachés.

 

  • Rédaction de contenus authentiques et de qualité. Du texte d’au moins 300 mots, en rapport avec le domaine d’activité, évidemment non copié, et mis à jour régulièrement.

 

  • Utilisation de balises sémantiques HTML5. Les éléments principaux pris en compte par un moteur de recherche sont : le titre de la page (balise TITLE), son URL, les en-têtes de paragraphes H1, H2, H3, les paramètres ALT sur les images, le texte en gras (balises B / STRONG) ou encore en italique (balises I / EM).

 

  • Utilisation de mots clés pertinents. Plus vos mots-clés seront précis et en rapport avec vos contenus, plus l’internaute vous trouvera facilement, et à force de clics vous progresserez dans les statistiques de Google et serez mieux référencé. Assurez-vous d’utiliser vos mots clés principaux ainsi que d’autres mots clés appartenant au même champ lexical.

 

  • Rendre le contenu du site vivant et attractif. En ajoutez des photos, des infographies, des vidéos… Il faut que l’internaute prenne du plaisir à voir le contenu.

 

  • Faire un site responsive. Depuis avril 2015, Google, voyant que les internautes migraient vers la navigation mobile plutôt que par desktop, intègre dans son algorithme la capacité qu’offre votre site à être accédé dans des bonnes conditions via un terminal mobile (smartphone ou tablette). Cela fait maintenant parti des critères les plus importants et ne pas respecter cela revient à se tirer une balle dans le pied.

 

  • Personnaliser les pages 404. On n’y pense pas souvent mais les pages “erreur 404” contiennent des liens utiles au référencement et Google a même lancé son widget pour personnaliser ces fameuses pages.

 

  • Optimiser les liens URL de vos pages. L’URL décrit le contenu tout en intégrant les mots-clés nécessaires au référencement. Il est donc préférable de mettre en place des URL du type : http://www.exemple.com/augmenter-le-trafic-de-votre-blog/ plutôt que http://www.exemple.com/article/1234.

 

  • Optimisation des images. Assurez-vous que les noms de fichiers d’images incluent votre mot-clé cible et que votre mot-clé cible fasse partie du texte Alt de votre image.

 

  • Maillage interne. Ajouter 2 ou 3 liens à chaque post ou article redirigeant vers d’autres pages du site. Cela permet à l’internaute une navigation plus intuitive et fluide, ce que Google apprécie fortement.

 

  • L’optimisation OFF-PAGE : Le SEO off-page est la partie de l’optimisation SEO qui ne se passe pas directement sur les pages à promouvoir mais qui vise à gagner des liens externes (backlinks) de qualité pour favoriser le référencement naturel d’un site web. Le SEO off-page est en fait constitué essentiellement du netlinking externe.
critères de classement de Google
Partager: