Le référencement naturel souvent convoité par toute entreprise ou autre se fait de plus en plus difficile d’accès. Avant il suffisait de s’inscrire sur quelques annuaires pour voir son site internet monter dans les résultats de recherche de Google.

Le site n’avait pas besoin d’être pertinent du moment que l’on avait des liens retours (backlinks) cela suffisait pour gagner la confiance de Google et se positionner aisément en première page.

Stop aux communiqués de presse

referencement naturel n'est plus gratuitAujourd’hui la stratégie de netlinking connait un tournant. Les communiqués de presse sont dans la ligne de mire de notre ami Google, les annuaires apportent moins de jus, seuls les commentaires restent encore une source sûre mais jusqu’à quand ? Pour tromper le moteur de recherche Google, de nos jours, il faut employer des méthodes coûteuses, les petites entreprises déjà impactées par la crise ne pourront faire face aux coûts, seules les entreprises qui possèdent un réel budget de communication pourront  voir leurs sites internet se positionner dans le triangle d’or (les 3 premières postions).

Plusieurs sites pour un bon emplacement !

Oui, j’ai bien dit « leurs sites internet »,  car aujourd’hui un site web ne suffit plus pour espérer atteindre le haut du panier. Il faut créer un site officiel et des minis sites tout autour de ce dernier pour renforcer la longue traîne et booster ainsi les différentes pages de votre premier site.

Partager: