Désormais les pages de résultats de Google vont indiquer si le site en question est « mobile friendly ». Une première qui pourrait se généraliser et à l’avenir peser dans les classements du moteur de recherche.

Etes vous « mobile friendly » ?

seo mobile friendlyLa nouvelle bruissait déjà depuis quelques mois dans les milieux du référencement. Google l’avait même laissé entendre dés 2013. L’algorithme du moteur de recherche prend désormais officiellement en compte la compatibilité des sites avec les écrans mobiles et tablettes. Pour le moment, la multinationale admet « expérimenter » ce critère, mais beaucoup n’y voient là qu’une première étape avant sa généralisation.

Concrètement, l’expérimentation se présente comme une mention dans les résultats de recherche qui précise si le site en question est considéré comme parfaitement compatible par Google.

Pour l’instant, c’est juste indiqué à titre informatif, mais beaucoup de signes laissent supposer que cela va devenir un critère décisif à l’avenir pour le positionnement dans les SERPs.

Comment être « mobile friendly » ?

Pour déterminer si oui ou non un site est considéré comme « mobile friendly », il ne doit pas comporter d’éléments qui gênent la navigation sur un écran aussi petit que celui du mobile. Pour cela, Google prend en compte un certain nombre de critères :

  • Qu’il n’y ait pas de Flash, ou toute autre technologie incompatible
  • Que les textes soient lisibles sans zoomer
  • Que la page s’adapte automatiquement au format de l’écran sans besoin de scroller ou de zoomer
  • Que les liens soient suffisamment éloignés les uns des autres pour que l’on puisse cliquer dessus sans erreur

Dans sa grande bonté, Google a mis à notre disposition des outils pour vérifier instantanément si une URL est « mobile friendly ». Il y a le« mobile friendly test », ainsi qu’un guide à l’attention des développeurs. Toute une panoplie donc. Pour beaucoup, cela ne fait aucun doute que ce critère va devenir déterminant dans l’attribution des places pour le classement Google dans un futur proche…

Partager: