Ils sont partout et envahissent les réseaux sociaux à une vitesse ahurissante : eh oui, il s’agit bien des putaclics ! Derrière ces titres douteux et racoleurs qui nous attirent comme des mouches se cache une véritable stratégie de communication. Retour sur les meilleurs putaclics de l’année 2015 !

1/ Le combo explosif
putaclic game of thrones

Comme touché par la grâce, l’auteur nous propose un petit bijou de créativité, un véritable chef-d’œuvre de putaclic qui atteint ici une perfection quasi-paroxystique : le combo Game of Thrones/Sexe ! L’auteur de ce post méritait à n’en pas douter un Putaclic d’or (voire un Prix Nobel) pour cette trouvaille !

2/ Le putaclic n’a pas d’odeur

putaclic2

Vous pensiez que les titres à l’humour douteux étaient l’apanage des médias de seconde zone ? Malheureux !  Le Nouvel Obs prouve à ceux qui en doutaient encore que Buzzfeed n’a pas le monopole du putaclic, et toc !

3/ Déontoloquoi ?

putaclic6Le Figaro n’est pas en reste non plus et nous propose à son tour un titre « énigmatique » et sulfureux du plus mauvais goût. Il paraît que tous les moyens sont bons pour faire du clic… Néanmoins, suite aux nombreux commentaires Le Figaro a rectifié le tir et après avoir présenté leurs excuses a décidé de supprimer le post polémique.

4/ La curiosité est un bien vilain défaut

putaclic3
Un cas d’école, ni plus ni moins ! Le titre (savamment élaboré) alterne habilement entre pathos et suspens insoutenable. Bref, l’art et la manière, chapeau bas !

5/ Le putaclic hyperbolique

putaclic4

« Incroyable », « choquant », « extraordinaire », les médias viraux ne sont jamais à court de superlatifs lorsqu’il s’agit de répandre une information insignifiante. Sait-on jamais, le chien pourrait se transformer en super-héros et arrêter la voiture dans sa course débridée !

6/ Maman, comment on fait fait les bébés ?

putaclic5
J’ai ma petite idée sur la question, je vous fais un dessin ?

Vous cherchez une formation en webmarketing ? Contactez-nous directement via notre formulaire de contact !

Partager: